Les différents modèles de serrures

Les différents modèles de serrures

Sommaire de l'article

Les différents modèles de serrures

 

La serrure est un élément fondamentale d’une porte. Elle a permis à l’homme de devenir sédentaire et d’assurer leur sécurité dans leur domicile. La première serrure qu’on a pu répertorier date d’au moins 4500 ans, aujourd’hui, elles se déclinent en une multitude de modèles et se composent de systèmes de sécurité plus performants. 

 

Comment fonctionne une serrure ?

 

Toutes les serrures fonctionnent de la même manière. Elles permettent le verrouillage d’une porte à travers plusieurs éléments. Certains éléments sont solidaire à l’encadrement et d’autres à la porte. Elles sont par ailleurs encadrées par deux normes distinctes : serrure NF et serrure A2P. Peu importe la norme, les serrures ont en commun le pêne, le protège-cylindre, la têtière de serrure, la gâche de serrure, la cylindre de serrure et le loqueteau à pression. 

 

Il est aussi possible de distinguer la serrure par son mode de fermeture et son type de pose. Voici une liste non exhaustive des modes de fermeture d’une serrure : 

  1. la serrure à crochet
  2. la serrure à 3 points
  3. la serrure mono-point
  4. la serrure batteuse
  5. la serrure à crémone
  6. la serrure à fouillot
  7. la serrure 5 points

 

Ces différents modèles peuvent se poser soit en applique, en carénée ou encastrer. 

 

Les types de verrouillage d’une serrure

 

Le verrouillage est essentiel, car il assure la sécurité de la serrure. Il en existe à peu près une dizaine et le prix variera en fonction du modèle et de la marque choisis. Prenons par exemple la serrure Laperche à clé, elle est proposée à un prix variable. Il peut être nécessaire de faire plusieurs jeux de clés pour éviter des problèmes de pertes de clé. 

 

Le serrure code et à clé

 

La serrure à code est plus pratique et est aussi moins chère. A la différence d’une serrure à clé ou à carte, elle ne s’ouvre que si on connaît le code à chiffre. Les problèmes interviennent lorsqu’on oublie les codes, puisqu’on ne pourra pas accéder à notre domicile ou entreprise. Pour permettre de taper le code, la porte revêt un boîtier numérique de 0 à 9. Les boutons peuvent être tactiles ou physiques en fonction des modèles choisis.

 

La serrure à carte

 

La serrure à carte est souvent installée dans les locaux collectifs comme les grands magasins ou encore des établissements scolaires. Elle se décline en deux modèles la serrure à carte magnétique et  à puce. L’avantage est le fait qu’elle offre une sécurité plus accrue et elle est très facile à utiliser. Par contre, le prix peut monter très vite. 

 

La serrure biométrique

 

Elle est sans doute le « must have » dans sa catégorie, car elle offre une meilleure sécurité. De plus, on n’aura plus besoin de clé, ni de carte ni de code pour déverrouiller la porte, le smartphone suffit amplement. Il est néanmoins possible d’accéder aux paramètres d’administrateurs et d’enregistrer les empreintes digitales des personnes qui pourront procéder au déverrouillage de la porte. Côté installation, il est très aisé, mais faire appel à un professionnel est toujours de rigueur. 

 

La serrure antipanique

 

Les serrures anti-panique sont généralement mises en place dans les issues de secours. Elles disposent d’une barre horizontale installée à l’intérieur de la porte là où se situe la sortie. Ce type de serrure ne dispose ni de boutons ni de poignées et la barre peut avoir une forme horizontale ou en arc descendant. Les serrures et les poignées antipanique sont largement utilisées dans des endroits où les évacuations rapides et urgentes peuvent être nécessaires. 

 

La serrure connectée

 

Elle permet le déverrouillage de la porte à l’aide d’un smartphone et une connexion internet au lieu d’une clé physique. Il faudra néanmoins installer une application mobile sécurisée pour permettre le déverrouillage de la porte. Généralement, c’est assez aisé puisque cela se fait en approchant juste le téléphone de la porte. L’avantage principal de cette serrure est qu’elle permet l’ouverture de la porte sans sortir les mains de votre poche que ce soit par Bluetooth, un badge RFID ou une application dédiée. 

 

La serrure électrique

 

Le principe de la serrure électrique est simple, l’ouverture et la fermeture de la porte dépendent de l’alimentation en courant. Les serrures électriques regroupent plusieurs sortes de serrures avec plusieurs modes de verrouillage. Elles peuvent donc être soit à code, à carte, connectée ou biométrique. C’est le système électrique qui entraîne le mouvement du pêne dans la gâche. Le principal point fort de la serrure électrique est qu’il garantit un niveau de sécurité maximal, c’est d’ailleurs pour cela qu’elle est installée dans la plupart du temps sur les portes d’immeubles, les locaux commerciaux ou les sociétés. Un autre aspect avantageux de cette serrure est qu’elle ne se démonte ni s’arrache. Par contre, en cas de coupure de courant, le niveau de sécurité baisse et le coût de l’installation est très conséquent.

 

De quoi se compose une serrure ?

 

Les éléments permettant la fermeture et l’ouverture de la porte sont la gâche et le pêne. Ces composants peuvent se décliner en plusieurs types : la gâche peut être mécanique ou électrique. Une serrure gache est le seul élément qui n’est pas fixé sur la porte. Elle permet d’accueillir le pêne pour actionner le verrouillage et le déverrouillage de vos accès. La serrure pene viendra bloquer le verrou pour garantir la sécurité d’une porte. Outre ces deux éléments, une serrure se constitue aussi d’un barillet et d’une têtière.



Défiler vers le haut