Le schéma d’une serrure de porte

Le schéma d’une serrure de porte

Sommaire de l'article

Le schéma d’une serrure de porte

 

La serrure d’une porte est constituée de plusieurs éléments qui ne peuvent fonctionner qu’en suivant un schéma très précis. Le mécanisme garantie la sécurité de la fermeture. Voici quelques précisions sur le schéma d’une serrure classique. 

Le mécanisme d’une serrure 

La serrure dispose de quelques éléments de petite taille dont chacun a sa propre fonction dans le système de fermeture et d’ouverture de la porte. Lorsque vous mettez votre clé dans la serrure, les contre-goupilles et les goupilles s’alignent entre elles ce qui vous permet de tourner la clé dans un sens ou dans l’autre. 

Selon le sens de rotation, la porte s’ouvre ou se ferme. Pour bien comprendre le fonctionnement de la serrure, il faut se référer à un schema serrure ou consulter un schéma mécanisme serrure de porte. Cela permettra d’identifier plus facilement tous  ses composants et dans le cas où la serrure est endommagée, il sera plus facile d’identifier l’élément défectueux dans le but de le réparer ou le changer.

 

Les divers types de serrures

Il existe diverses sortes de serrures que l’on peut choisir en fonction du mode de verrouillage/déverrouillage ou le type de pose. 

Les serrures selon le mode de verrouillage

 

La serrure à clé

 

C’est le modèle que l’on trouve le plus souvent sur les portes. On privilégie son installation en raison de son polyvalence et son utilisation très simple. En effet, il suffira d’entrer la clé dans la serrure et de la tourner afin de l’ouvrir ou la fermer.

 

La serrure connectée

 

Cette serrure peut être ouvert à distance sans l’utilisation d’une clé physique. Il suffira tout simplement d’installer une application sur un smartphone et d’ajouter des utilisateurs. La serrure connectée peut fonctionner avec Wi-Fi, Bluetooth ou avec les technologies NFC ou RFID. Elle est privilégiée par les particuliers ayant un intérieur contrôlé par domotique.

 

La serrure à code

 

Comme son nom l’indique, cette serrure ne s’ouvre que lorsqu’on tape le bon code. Elle se décline en modèle mécanique comme le cas d’un cadenas à code ou la serrure coffre fort ou électronique avec clavier à 10 chiffres, ou en modèle électronique. L’avantage est qu’il n’y a quasiment aucun risque de perdre la clé, il ne faut juste pas oublier le code.

 

La serrure anti-panique

 

Ce type de serrure est installé la plupart du temps dans les bâtiments qui reçoivent du public. Son installation est obligatoire dans les cinémas, les théâtres, les restaurants etc. La serrure antipanique dispose d’une barre horizontale qui fonctionne dans le sens de l’ouverture. Elle permet néanmoins de verrouiller la porte côté extérieur.

La serrure à carte ou à badge

 

La serrure s’ouvre en présentant une carte magnétique ou un badge. Elle est dotée de plusieurs capteurs qui lisent le signal émis par ces derniers. Si ces éléments détiennent des « droits », la porte s’ouvre sinon elle reste verrouiller.

 

La serrure biométrique

 

Le principe est similaire à celui de la serrure à carte sauf qu’il n’y a pas besoin de carte ni de badge, tout est remplacé par l’empreinte digitale, la reconnaissance faciale ou l’empreinte de la rétine. Ce système de verrouillage est très coûteux, voilà pourquoi on le retrouve rarement chez les particuliers.

 

La serrure selon le type de pose

 

Il existe trois types de serrures si l’on se base sur la méthode de pose :

 

La serrure en applique

 

La serrure en applique dispose d’un coffre visible et se fixe directement sur une porte ou un portail. L’avantage de cette serrure est sa grande fiabilité même si elle n’est pas très belle au niveau esthétique. Elle peut être monopoint ou multipoints. 

 

La serrure à larder

 

Aussi appelé serrure à encaster ou serrure mortaiser, la serrure à larder s’installe à l’intérieur de la porte. Son coffre n’est pas visible ce qui lui donne un esthétique moins rustique. Cette serrure peut aussi être monopoint ou multipoints.

 

La serrure carénée

 

Ce n’est rien d’autre qu’une serrure en applique, la seule différence est que ce modèle est complètement invisible car elle se cache sous un capot. Elle est uniquement multipoints et est parfaitement fiable et esthétique.

Avec ces quelques précisions, une serrure schéma n’aura dorénavant plus aucun secret pour vous !



Défiler vers le haut