Le mécanisme d’une serrure

Le mécanisme d’une serrure

Sommaire de l'article

Le mécanisme d’une serrure

Durant une journée, une porte est verrouillée et déverrouillée à plusieurs reprises. Dans ce procédé, la serrure est la pièce la plus sollicitée. Certes, il s’agit d’un geste simple. Mais ne vous êtes-vous jamais demandé comment fonctionne réellement la serrure ? Quel est le mécanisme d’une serrure ? Quelle est la composition d’une serrure ? Voici quelques points à connaître.

Les différents composants de la serrure

Usuellement, les principaux éléments entrant dans la composition d’une serrure sont les suivants :

  • Le cylindre ;
  • Le pêne ;
  • La gâche.

Le pêne est un composant particulièrement fondamental. Ce dernier reçoit la clé quand la porte est ouverte ou fermée.

Le cylindre correspond quant à lui au trou à l’intérieur duquel l’on place la clé. Ce cylindre est lui-même constitué de plusieurs goupilles, réparties en deux : le rotor, la pièce mobile tournant en même temps que la clé et le stator, la pièce fixe. Celles-ci sont munies de trous communicants et de ressorts. Le cylindre peut se décliner sous diverses variantes :

  • Le cylindre à double entrée ;
  • Le cylindre à bouton ;
  • Le cylindre standard.

La gâche est par ailleurs un module métallique implanté sur le chambranle de la porte. Elle sert à maintenir la porte fermée. Qu’elle bénéficie d’une technologie électrique ou classique, la gâche est un gage de sécurité de la porte.

Comment fonctionne une serrure : mécanisme serrure porte

Le mode de fonctionnement de la serrure est assez complexe. Et pour cause, la partie intérieure de cette pièce se compose de ces éléments cités précédemment, dont la dimension est infime. Chaque élément joue un rôle spécifique dans le mécanisme serrure de fermeture et d’ouverture d’une porte.

Normalement, la serrure fonctionne par l’action réciproque de la clé insérée au sein du cylindre, et le pêne de la serrure, lequel peut être de plusieurs formes :

  • À ressort ;
  • À demi-tour ;
  • Lançant ;
  • Fourchu ;
  • En bord ;
  • Dormant.

Quand la clé n’est pas introduite dans la serrure, les goupilles du rotor et du stator sont resserrées grâce à la pression exercée par les ressorts. Ce qui permet de bloquer l’ouverture de la porte. Mais au moment où vous faites entrer la clé, celle-ci tourne et pousse les goupilles du stator sur leurs extrémités, et ce, vers la partie inférieure des tubes. Résultat : les ressorts sont comprimés et la serrure se déverrouille.

Lorsqu’une des pièces de la serrure ayant une fonction dans son mécanisme présente une défectuosité, il est essentiel de la remplacer. L’intervention d’un serrurier professionnel peut être indispensable.



Défiler vers le haut