Chauffage : quelle type d’énergie choisir ?

Avant même de se lancer dans la construction neuve d’une maison d’habitation, il faudrait réfléchir à plusieurs autres détails pour assurer que vous ayez un minimum de confort. Pour ce faire, il faut s’assurer que tous les éléments de votre futur chez vous soit fonctionnels c’est d’autant plus important pour l’installation de plomberie. Et lorsque le froid arrive, il est primordial de se poser la question sur le choix de chauffage à installer. Votre confort dépendra en grande partie de cet élément. Quelle est l’option à privilégier ?

Comparatif des énergies pour bien se chauffer

Si l’on se réfère aux spécialistes de l’énergie, une fois que vous avez choisi une offre d’électricité et de gaz, il vous sera exigé d’ouvrir un compteur, c’est une obligation que vous soyez chez Engie, Eni, EDF ou encore Total Direct Energie. Sachez toutefois que l’installation de votre compteur sera réalisé par un gestionnaire de réseau comme Enedis ou encore GrDF.

Cette ouverture de compteur est aussi appelée mise en service et vous permet de mettre le compteur à votre nom ou à celui qui occupe le logement si vous prévoyez le louer votre bien. Sans cette démarche, il sera impossible d’alimenter votre logement en énergie. Pour avoir un bon point de vue sur l’ouverture de compteur EDF ou Engie, n’hésitez pas à les contacter.

L’avantage du comparateur

Depuis 2007, le gouvernement a instauré la libération du marché de l’énergie. Cela signifie plus clairement qu’il y a de plus en plus d’offres en matière d’électricité et de gaz. Choisir le bon fournisseur d’énergie est donc devenu plus difficile. Heureusement, il existe un outil qui vous permettra de vous y retrouver : le comparateur d’énergie. Qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un outil en ligne permettant de faire le tri entre toutes les offres qui existent sur le marché. Avec le comparateur, vous gagnerez du temps dans la recherche de votre fournisseur d’électricité et de gaz. L’outil vous fournit toutes les informations dont vous aurez besoin pour faire le bon choix. Une fois que vous aurez choisi, il ne vous restera plus qu’à le contacter pour la souscription.

Quel type de chauffage choisir ?

A l’heure actuelle, l’énergie la plus utilisée dans le chauffage est le gaz, il est efficace et très accessible puisqu’il suffira de vous raccorder au réseau de votre ville. Si pour une raison quelconque, il est impossible de se raccorder, il est toujours possible d’opter pour le fioul. Sachez toutefois qu’en fonction du fournisseur, les nouvelles chaudières consommeront moins d’énergies que les anciennes modèles. 

Notez que si auparavant le gaz permettait de réaliser des économies considérables, sachez que le prix des tarifs réglementés augmente considérablement en octobre 2021. La hausse s’expliquerait par l’augmentation du gaz sur les marchés internationaux. Ainsi entre le 1er janvier 2019 et le 1er octobre 2021 le tarif réglementé du gaz a enregistré une hausse de 28,64 % pour un client ayant le tarif B1 qui consomme 14 000 kWh par an. Ces données devront influencer votre choix.

Autre énergie qui est aussi très répandue : l’électricité. Elle vous permettra de vous chauffer rapidement en choisissant facilement la température. Mais ici aussi on enregistre une explosion des tarifs chez tous les fournisseurs d’énergie, prenez donc le temps de bien comparer avant de souscrire. Si vous habitez dans une région rurale, vous pourrez utiliser le bois comme source de chaleur. Il est vendu sous forme de plaquettes, de bûches ou encore de granulés. Pour l’heure, c’est la source d’énergie la moins chère, cependant, veillez à bien stocker le bois pour pouvoir l’utiliser quand c’est nécessaire.

Autres alternatives pour se chauffer

Il existe d’autres manières de se chauffer en plus des énergies citées ci-haut, comme l’aérothermie, qui utilise l’air extérieur pour fournir de la chaleur. Il est ainsi possible de réaliser jusqu’à 60 % d’économies sur les dépenses énergétiques. Il y a aussi la géothermie qui consiste à utiliser la chaleur du sous-sol et des nappes souterraines. Enfin, l’énergie solaire qui promet de grandes économies mais qui nécessite des frais d’installation importants. Cette technique est surtout recommandée dans les régions très ensoleillées, cependant, il est toujours prudent de choisir une autre énergie pour compenser.